05 novembre 2007

Pour la mémoire de nos enfants : Devenson, Calanques

ED- 300 mètres .... Ambiance assurée dès les premiers rappels !

memoire_enfants0gd

 

PICT0071

PICT0072

PICT0077

PICT0088

PICT0089

Calanques_memoire

Dimanche 28 octobre.

Wahou ! Quelle journée ! C'est sûr que celle-là on est pas prêt de l'oublier ! Quelle aventure, quelle ambiance !

C'est le jour de la course Marseille-Cassis, les routes sont donc bloquées de très bonne heure : on se dit donc que si l'on veut faire cette voie au Devenson c'est le jour puisque de toute manière c'est très long et l'on devra se lever tôt.

Départ à 6h00 (heure d'hiver) du col de la Gardiole : ça fait un peu bizarre de partir sous la presque pleine lune pour grimper dans les Calanques ! Pas un chat à l'horizon (on ne croisera d'ailleurs personne de la journée). On commence à connaître le début de l'approche : direction Calanque d'En Vau puis col de l'Oule puis direction le col du Devenson. L'arrivée au col est magique avec les premiers rayons de soleil qui viennent lécher la falaise.

On cherche un peu les rappels puis c'est parti il est 7h45, on va basculer dans le cirque du Devenson par les rappels d'Etat d'Urgence. On est calme mais une certaine tension intérieure est palpable : une fois en bas, pas d'échappatoire commode il faut sortir la voie !

Les 5 rappels sont hyper gazeux histoire d'en rajouter une couche :) On s'encorde ensuite pour traverser vers l'est rejoindre le départ des 3 autres rappels. 1 de 40m puis 1 de 20 et enfin de célébre dernier rappel ! 10 petits mètres mais c'est banzaï car il faut prendre pied au départ de la voie et c'est très surplombant ! Il faut théoriquement faire un jété de corde sur une mèche mais je ne le sent pas du tout. Val se vache un peu plus long pour me faire penduler et ça marche, j'arrive à toucher la paroi et après quelques essais je m'accroche à une écaille puis à le mèche : ouf ça passe. Val me rejoind mais on perd encore pas mal de temps à ranger proprement la corde en essayant de ne pas la mouiller.

10h45 : on peut enfin commencer.

L1 (5c) est vraiment au raz de l'eau et les petites vagues viennent nous lécher littéralement les chaussons (un peu plus que lécher d'ailleurs pour Val :). C'est ambiance !

L2 : à peine un peu plus haut mais cette fois les choses sérieuses commencent : 6b très athlétique. Je pause un peu abusement mais j'ai pas vraiment envie de tester le bain puis la nage et la remonter sur la corde fixe en place ! Val qui n'aime pas les traversées va se mettre bien terreur dans cette longueur.

L3 : cheminée profonde et de plus en plus étroite. Ambiance assez halucinante et sortie par un petit tour morpho (plus de 80 kgs s'abstenir !)

L4 : liaison peu intéressante mais belle ambiance.

L5 : 50m en fissure et cheminée. Un passage où le sac est très génant, je finirai par le pousser devant moi ! Fin de longueur en 6b/6b+ bien protégé mais athlétique et avec pas mal de tirage. Ambiance splendide et aérienne.

L6 : on sort de la grotte puis court 6a+ raide et aérien.

L7 : changement de décor ! Belle dalle très finaude et avec quelques pas bien obigatoire. 6a+/6b.

L8 : le crux en fissures déversantes et concrétions : splendide. Un 6b+ bien sévère (6c ?) et quelques pas en bon 6b oblig. Dur dur avec le soleil qui cogne un max...

L9 : dalle à goutte d'eau splendide. 6a+ court sinon 6a.

L10 court dièdre très technique 6b.

Arrivée au sommet de la Tour Save. Petit rappel.

L11 : Majeure ! 50m en dalle raide à trou sur de aragonite. Très conti mais rien de très difficile. Enorme ! 6a+.

Sommet !! Le soleil se couche, l'instant est magique après tant d'effort. L'éclairage est exceptionnel et le moment où l'on clippe le dernier relais donne quelques émotions !

On mange un brin sous les derniers éclairages du jour puis c'est le retour par le sentier du matin. La lune se lève alors que l'on approche de la voiture ! La boucle est bouclée !

La journée a été assez exceptionnelle : les paysages superbes, l'ambiance, les rappels impressionnants ou délicats, l'impression de voyage, l'engagement palpable et puis la voie en elle-même splendide !

Participants : Val et Mick.

Commentaires

Salut Xavier !

Merci pour ton message ! Super sympa ton blog...et de bien belles sorties !

A+

Mick.

Écrit par : Mick | 06 novembre 2007

Répondre à ce commentaire

Mais vous n'avez jamais le vertige??? ;-)
Photos impressionnantes...

Écrit par : Mes Calanques | 24 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Mais vous n'avez jamais le vertige??? ;-)
Photos impressionnantes...

Écrit par : Mes Calanques | 24 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

C'est une superbe voie que je recommande ... Les Calanques sont remplies d'endroits magiques .... cette voie fait certainement partie des plus exceptionnelles ! Il y a 300 mètres d'escalade et la journée commence par 300 mètres de rappel pas facile. Mais ça en vaut la peine car il y a toute un série de passages étonnants comme par exemple la longueur dans cette cheminée horizontale que l'on parcours assez facilement avec le vide entre les pieds ou plutôt la mer environ 100 mètres plus bas. Il y a une vidéo de ce passage sur ce blog quelque message plus loin.

http://grimper.skynetblogs.be/archive/2007/11/18/pour-la-memoire-de-nos-enfants.html

En tout cas, merci pour votre commentaire sur mon blog ...

Écrit par : Xavier | 24 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

C'est vraiment bien écrit celui la de billet ! J'ai vraiment aimé la seconde partie! C'est le moment d'aller dévorer les autres avec l'espoir qu'ils sont aussi bons!!

Écrit par : Poeles à granulés | 29 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.