22 décembre 2012

Escalade au pech de Bugarach 1230 m

 

Corbieres.Bugarach.pm23.png

18_fenetre.jpg

 

Pech de Bugarach 1230 m

Guide pratique

 

L'Olympe du pays des Corbières, cette région de contraste qui s'étend de la Méditerranée aux premiers contreforts des Pyrénées, nous offre l'occasion d'une randonnée extraordinaire.
En dépit d'une faible altitude, ce petit massif reconnaissable de toutes parts grâce à d'impressionnantes murailles est unique en son genre et figure en tête dans la liste de nos coups de cœur.

 

Situation :Aude, à moins de 30 km de Quillan et moins de 40 km de Limoux.
Histoire : alors que la présence des romains a été attesté, celle des cathares est plus hypothétique mais probable.

De nombreuses légendes entourent ces lieux : ici reposerait l'Arche (coffre) d'Alliance cet objet du culte israélite!

   
   
   Texte de la rando
     
 Accès à la rando
   
 Infos générales
     
   Voir la carte du parcours
   
 
   
 Menu photos  1 2 3
   

Randonnée depuis virage sur D45 au niveau du Roc de la Beillé (IGN)
Durée : 3h45, aller retour 2h30 depuis le Col du Linas.

0H00
600 m. Démarrer en douceur en suivant la D45 depuis l'aire de stationnement près d'un pont.
Après plus d'un kilomètre, au niveau d'un autre endroit où se garer (également près d'un petit pont) remarquer une barrière en bois sur la gauche.
Ouvrir et bien refermer cette barrière après votre passage. Remarquer les balisages rouges et jaunes au départ du chemin.
On marche sur un étroit sentier bordé de buis, très humide par endroits, et carrément inondé après une période humide.
Le chemin hésite entre la montée et la descente selon les endroits. Puis se met carrément à monter vers l'Est. On s'approche sans l'atteindre des ruines de la bergerie de Malquier.

0H40 Finalement dans un secteur de prairie à 750 m on trouve le balisage du GR 36 rouge et blanc ponctué ici et là de traces jaunes ainsi qu'un panneau indicateur sur un énorme rocher. Il est mentionné "pic de Bugarach 1231 m voie de la fenêtre 1h15/1h30 dénivelé 480 m". Pour nous (et IGN) le sommet mesure bien 1230 m!

1H05 Le sentier grimpe assez raide dans de l'herbe avant de traverser un bosquet.
Se diriger vers le piton surplombant les premières falaises
A 830 m on approche du vallon de droite mais on s'en écarte dans une progression vers le Nord sur une pente très soutenue jusqu'à la base des rochers. On progresse sur quelques éboulis dans un secteur où la végétation sur les rochers est nettement plus clairsemée. Arrivé au premier rempart les cairns nous orientent vers la gauche.Quelques passages nécessitant un peu d'escalade d'une extrême facilité font suite.

1H20 A 1115 m le balisage omniprésent nous permet d'atteindre la crête percée d'un trou que l'on appelle la fenêtre. Ne pas passer par la fenêtre mais la contourner par la gauche et se diriger au Nord-Est. Bien suivre les marques. Le paysage environnant s'apparente maintenant davantage à celui que l'on retrouve en haute montagne! On débouche en bordure des falaises sur un sentier dans un terrain dégagé. Monter les derniers mètres pour aller goûter le beau paysage qui vous attend.

1H50 Pech de Bugarach 1230 m
Panorama sur : Montagne Noire N; pic de Saint Barthélemy O-SO; Roc Blanc, Carlit SO; Madres S-SO; pic du Canigou S; Albères SE.

Pour le retour nous vous invitons à longer les falaises en prenant vos précautions. Arrivé à la dernière paroi rejoindre le chemin très proche que nous n'avons jamais perdu de vue au Nord-Ouest.
Descendre la large croupe herbeuse et rocheuse sous la ligne de sommets. Le sentier après un court replat plonge à nouveau cette fois vers l'Ouest et dans les buis.
Entre une barrière de buis le chemin s'oriente au Sud-Ouest juste avant de franchir un éperon 1070 m.
Au niveau d'une bifurcation ne pas prendre à gauche mais se diriger sur la droite vers le Nord-Est dans une série de lacets. Le sentier est maintenant dans un secteur complètement recouvert de buis et plutôt à l'ombre. A 800 m le sentier longe une clôture électrique et se met même à remonter vers l'Est. Durant cette partie on croise une petite pancarte qui fait de la pub pour la buvette du col du Linas.
A 800 m on trouve un large chemin de terre qui descend plein Nord vers le col du Linas à moins de 500 m.
Lorsqu'on arrive aux prairies partir à gauche de façon à éviter le col pour aller rejoindre la D14 plus bas.
On prend pied sur la départementale qu'il va falloir suivre en gros vers l'Ouest en coupant lorsque possible les lacets. Notamment à partir de 592 m au lieu-dit "les Bringots" il est possible en sautant quelques clôtures et sans déranger les agriculteurs d'éviter cette partie monotone en bitume. On arrive à 495 m au-dessus du village de Bugarach à l'endroit où nous avions tourné en voiture quelques heures plus tôt.
Prendre donc cette route D45 remonter légèrement pendant environ 1 km avant de rejoindre votre véhicule.



Ascension du Puech de Bugarach par wawastock

22:45 Écrit par Xavier Bonjean | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.