29 décembre 2006

Futurs Croulants

Dans les galeries verticales à ciel ouvert et sous l'impressionnant toit de 4 ou 5 mètres, nous sommes dans les Futurs Croulants. Les galeries/cheminées se laissent escalader malgré une absence de prise franche. L'érrosion a dessiné des courbes généreuses parfois recouvertes de fines plaques qui se détachent. Plus haut, le toit que l'on contourne dans un passage "aérien" mémorable. Ca passe bien en libre si on reste calme. Je pense aux "ouvreurs" qui devaient vraiment être heureux d'avoir découvert cet itinéraire (en 1964 !!!). Au sommet, on découvre la vue sur la toute belle Calanque d'Envau et un petit refuge fait de bric et de broc(le refuge Azéma). Sympa !. A mes coéquipiers, je dis :"A la prochaine ???" En effet,je suis toujours partant pour ce type d'escalade. Con se le dise ! (n'est-ce pas JC ?)PB050006PB050007PB050009PB050030PB050031toit-5-cadrePB050019PB050062PB050064

09:46 Écrit par Xavier Bonjean | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |