27 décembre 2006

7a VAINCU !

Dans une brume épaisse formée par la froideur hivernale de ce mois de décembre sombre, l’autoroute me conduit vers la salle. Le bruit de la lourde porte de fer forgé marque le début de la séance. En redescendant du vestiaire, un seul souci : Trouver un assureur ! Après mes trois voies d’échauffement, je me prépare pour « L’affaire ». (c’est comme ça que je l’appelle) C’est une voie de 7a que j’ai déjà essayé 2 fois sans succès. J'enfile les chaussons d'Escalibur. En un coup d’oeil tous les pièges de la voie me reviennent en mémoire. Ne pas faire de bêtise, ne pas se précipiter, garder mon calme ; voilà les 3 règles que je vais m’imposer pour cette escalade. Les mains une à une dans la magnésie et je souffle sur mes doigts. Un coup d’œil vers mon assureur qui acquiesce et « go » ! En grimpant, je me parle à moi-même : "Main gauche, main droite, tes pieds, fais gaffe !Ok bien repris. En adhérence maintenant ! Petit lancer, c’est bon, tu l’as, tout doux… Repos…Doucement, vas-y repars..." Et puis au deux tiers, déjà les premiers signes … la fatigue, les bras, les doigts … tout peut lâcher mais il faut tenir, il faut gérer…Encore quelques mouvements. "Là mon vieux, si t’échoues !" Et puis, ça y est, je touche le rail. Toujours à moi-même, dans ma tête, je crie : « VICTOIRE ! »-----------Merci à tous mes coéquipiers !cHampagne-12-dim

09:42 Écrit par Xavier Bonjean | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |